Par EBELLE Erwin

 

Maurice KAMTO, le leader du parti d’opposition camerounais a été interpellé à Douala le 28 janvier 2019.
 
Il est poursuivi pour attroupement, rébellion en groupe, hostilité à la patrie, insurrection, trouble à l’ordre public, association de malfaiteurs, incitation à l’insurrection, et complicité.
 
Les mêmes charges sont retenues contres les 200 militants et sympathisants du MRC détenus dans le cadre des manifestations qui ont eu lieu dans diverses villes du pays les 26 et 28 janvier derniers.
 
Alexandrie est un moteur de recherche juridique panafricain permettant d'accéder aux textes juridiques en quelques clics ici.
Vous pouvez nous joindre actuellement via notre page Facebook ou sur notre compte Twitter.


Partager :




Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire


Connexion