Le Cour Suprême de la République de Côte d’Ivoire a statué ce vendredi 30 novembre sur le contentieux électoral faisant suite aux élections régionales et municipales d’octobre 2018.
 
C’est ainsi que la Haute cour a invalidé le scrutin dans les localités suivantes : Bassam, Bingerville, Rubino et Boko.
 
Ces annulations viennent compléter celles annoncées précédemment (ici), et imposent que de nouveaux scrutins soient organisés dans les délais légaux de 3 mois en vertu des articles 131 et 160 du Code électoral. 


Partager :




Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire


Connexion