Les candidats Fayulu, Gabriel Mokia, Mabaya, Mpunga et Tshiani, candidats à l'élection présidentielle de 2018 en République Démocratique du Congo (RDC) sont désormais pourvus d'escortes policières afin d'assurer leur sécurité.
 
Selon les termes de l'article 111 de la loi n°06/006 portant organisation des élections, les forces de l'ordre sont tenues d'assurer la protection des candidats à l'élection présidentielle pendant la campagne électorale.
 
Il demeure certains candidats que les autorités affirment ne pas parvenir à contacter afin de mettre à leur disposition les forces de police prévues par la loi électorale à cause d'un défaut d'adresse valide. Les candidats concernés sont donc invités à prendre contact avec le Commandant de l'unité de protection des Institutions et des Hautes personalités.
 
Mots-clés de recherche sur Alexandrie (ici) : élection du Président de la République, forces de l'ordre


Partager :




Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire


Connexion