La Cour Suprême de la République de Côte d'Ivoire statuant vendredi 23 novembre sur les recours en annulation des élections régionales et municipales qui se sont tenues en Octobre 2018, a annulé le scrutin dans deux communes : Port Bouët (Abidjan), Lakota (Sud-ouest), Guémon (région) et Lôh Djiboua (Région)
 
Par conséquent, en vertu des dispositions du Code électoral ivoirien, une nouvelle élection devra se tenir dans 3 mois pour les localités concernées (voir articles 131 et 160 du Codé électoral).
 
Notons que le recours en annulation du candidat malheureux Tehfour Koné (lien), qui dénoncait « des irrégularités avérées, violences et meurtre » a été rejeté, confirmant ainsi la victoire du candidat proche du pouvoir et Ministre de la Défense, Hamed Bakayoko.
 
D'autres décisions sont à attendre après le 30 novembre 2018, lorsque la Cour statuera sur l'ensemble du scrutin.
 
Références : Code électoral


Partager :




Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire


Connexion